MAISON EN BOIS MERLIN
PAGE D'ACCUEIL
LE BOIS :les avantages
REUSSIR VOS PROJETS
15 FACONS DE CONSTRUIRE AU BANC D ESSAI
Isolation froid et bruit
COMMENT VENTILLER SA MAISON ?
LA COUPE DES MURS DE NOTRE MAISON
PLANS de Notre Maison
NOS LIENS
L ARCHITECTURE BIO-CLIMATIQUE
LES BONS TUYAUX
EXEMPLE PERMIS DE CONSTRUIRE
LE CHOIX DU TERRAIN
LE PUIT CANADIEN
PALMARES EUROPEEN CONSOMATION D ENERGIE
SOLAIRE PASSIF
NORMES ELECTRIQUES (CONSUEL)
LES BONS PLANS
LES FONDATION et SOUBASSEMENT
ELEVATION des MURS
LA CHARPENTE
LES MENUISERIES EXTERIEURES
LES VITRAGES
IMPLANTATION CONSELLER
LES ENDUITS EXTERIEURS
LES ISOLANTS THERMIQUES
LABEL MAISON PASSIVE
CHEMINEE
SYSTEME "D"
REGLEMENTATIONS AIDES ECT...
LE BOIS Un isolant exceptionnel
LA CONSTRUCTION BOIS
LA CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS
CONSTRUIRE SOI-MEME
LES FONDATIONS
LE TRIPLE VITRAGE
CHAUFFAGE
LEXIQUE
Les inserts et foyers fermés
LES TUILES
Gouttières et descentes
TOITURES
LES VOLETS
LIVRE D'OR
FORUM
NOUS CONTACTER
ICI MAISON EN BOIS MERLIN
LA CONSTRUCTION PAS à PAS
REMERCIEMENTS
Les inserts et foyers fermés

Les inserts et foyers fermés

Si un foyer ouvert (une "cheminée ") classique apporte plus un effet et une atmosphère confortable qu'un réel confort de chauffage, il existe en revanche une gamme d'appareils qui se prêtent très bien à cette dernière fonction : il s'agit de tous les appareils de foyer, tels que foyers fermés et inserts, qui sont prévus pour s'installer ou s'encastrer dans les âtres des cheminées d'intérieur.

On distingue deux sortes d'équipement de foyer de cheminée : Les foyers fermés et les inserts.

Choisir un foyer fermé ou un insert pour mode de chauffage n'équivaut pas seulement à s'équiper d'un chauffage d'appoint. Dans certaines régions, c'est le meilleur moyen de se chauffer de manière autonome et ponctuelle, sans coûts d'abonnement annuel à des réseaux d'énergie, ou de différer des travaux lourds d'équipements de chauffage tout en utilisant déjà une résidence principale ou secondaire à rénover... Ces équipements de foyers de cheminée ne nécessitent aucun raccordement électrique, que ce soit à pile ou à secteur. C'est vraiment l'autonomie la plus totale.

Le foyer fermé et l'insert se différencient de par leur conception :

  • Le foyer fermé réchauffe l'air frais arrivant en général par en dessous par convection autour de son enveloppe extérieure, (mais aussi éventuellement derrière) et le rejette naturellement soit directement dans la hotte, soit latéralement avec des trappes pour réchauffer directement la pièce, soit dans des tuyaux en aluminium qui peuvent distribuer cet air réchauffé dans d'autres pièces. Il est alors nécessaire de disposer d'un kit de distribution adapté. On peut rajouter un ventilateur, dans le conduit d'arrivée d'air frais sous le foyer.
  • L'insert est de conception double paroi et réchauffe l'air entre son enveloppe extérieure et son enveloppe intérieure. L'aspiration de l'air se fait en façade, directement dans l'appareil (et non autour), par le bas. Il ressort également en façade, mais en partie supérieure. Il peut également être équipé de gaines de distribution d'air chaud.
  • Le foyer fermé et l'insert se différencient aussi par leurs possibilités d'implantation : Le foyer fermé se posera lors de la construction d'une cheminée : Soit on le dépose sur l'âtre et on l'on construit la cheminée et les tuyaux de distribution d'air chaud éventuels autour en laissant toujours un passage de 600 cm² sous le foyer, soit on le pose sur une chaise métallique ou maçonnée. L 'insert sera posé si ses dimensions conviennent dans une cheminée existante. Ce point est primordial en cas d'équipement d'une cheminée ouverte existante : Vérifiez que les dimensions de l'insert soit inférieures à l'ouverture et à la profondeur (le "gueulard") de l'âtre de la cheminée ouverte.

Les bois de chauffage

  • Le meilleur bois de chauffage est constitué par le bois d'abattage de feuillus courants (chêne, charme hêtre, frêne, orme, ...). Ce sont des bois denses dont la combustion dure. Les résineux (sapins, pins), brûlent plus rapidement et dégagent des déchets de combustion collants nécessitant des nettoyages fastidieux des foyers. Ils ont cependant un meilleur pouvoir calorifique. Le peuplier et le tilleul sont déconseillés.
  • Ce bois de chauffage doit idéalement avoir séché deux ans sous un auvent ou en appentis à l'extérieur, isolé du sol avec une bâche, ou mieux avec un caillebotis... Mêmes précautions en cas de stockage en cave, pourvu que celle-ci soit ventilée.
  • L'autonomie varie suivant la puissance consommée, mais elle peut aller jusqu'à plus de 10 heures en fonctionnement "Feu continu". C'est d'ailleurs le nom d'une appellation qui signifie qu'au bout de 10 heures, les braises sont encore suffisantes pour un redémarrage sans efforts du poêle. Nos appareils sur le site sont classés "Feu continu".

Précautions particulières

Ces appareils, qui fonctionnent au bois de combustion nécessitent un conduit vertical, (conduit de cheminée classique, en boisseaux de terre cuite, pierre ou autre maçonnerie en dur), dans lequel le tubage de conduit est obligatoire. Ce tubage sera impérativement réalisé en inox, si possible double-peau.

 
 
ATTENTION !

Il est absolument impératif de respecter lors de l'installation de ce genre d'équipement ce que l'on appelle l'écart au feu. Cet écart, de 16 cm, est la distance à respecter lors des passages d'étages ou de toitures : Aucun matériau inflammable (genre chevêtre bois) ne doit être présent à moins de cette distance sur toute la périphérie du conduit. Seuls les matériaux classés "M 0" (ininflammables) tels le plâtre sont acceptés. De même, en cas d'isolation des murs verticaux auxquels le conduit est adossé, il est obligatoire de ne pas poser (ou de déposer en cas d'implantation en existant) l'isolant genre polystyrène ou autres, et son revêtement, et de renforcer le mur en dur par du carreau de plâtre ou du béton cellulaire.

 
 

 

 
 
Accessoire essentiel pour le foyer fermé :

Le modérateur de tirage

  • En effet, du tirage dépendent la température intérieure du foyer en fonte (rafraîchi seulement en extérieur par l'air ambiant) et l'autonomie du foyer : Si le tirage est trop élevé, le bois brûlera plus vite, risque à moyen terme de fissurer une fonte trop vite parvenue à haute température sans avoir eu le temps d'être refroidie, et le feu durera moins longtemps.
  • Ce modérateur de tirage (concrètement un clapet-volet) se place au dessus de l'appareil, sur le conduit de fumée. Il sert à ralentir le tirage et la vitesse des fumées.
  • Sans être essentiel dans le cas d'un insert, le modérateur de tirage est fortement à conseiller là aussi, au moins pour ce qui concerne la consommation de bois et donc l'autonomie.

Quel foyer pour quel usage ?

Les valeurs ci-dessous sont données pour une hauteur de plafond standard de 2,60m de haut.

  • Vous avez une cheminée existante :

CHOIX DE VOTRE INSERT

 
Type d'habitation
 
Surface de chauffe
 
 
Vous avez une maison neuve avec un bon standard d'isolation. Vous pouvez chauffer 100m²
Vous avez une maison ancienne, mais rénovée et isolée. Vous pouvez chauffer 70 m²
Vous avez une maison ancienne, peu rénovée et pas du tout isolée. Vous pouvez chauffer 45 m²
  Utilisez un insert 9 000 W
  • Vous construisez une cheminée, ou vous remaniez la vôtre de manière significative :

CHOIX DE VOTRE FOYER FERMÉ

 
Type d'habitation
 
Surface de chauffe
 
 
Vous avez une maison neuve avec un bon standard d'isolation. Vous pouvez chauffer 130 m²
Vous avez une maison ancienne, mais rénovée et isolée. Vous pouvez chauffer 90 m²
Vous avez une maison ancienne, peu rénovée et pas du tout isolée. Vous pouvez chauffer 55 m²
  Utilisez un foyer fermé 11 000 W

POUR DES PUISSANCES SUPERIEURES

 
Type d'habitation
 
Surface de chauffe
 
 
Vous avez une maison neuve avec un bon standard d'isolation. Vous pouvez chauffer 160 m²
Vous avez une maison ancienne, mais rénovée et isolée. Vous pouvez chauffer 110 m²
Vous avez une maison ancienne, peu rénovée et pas du tout isolée. Vous pouvez chauffer 70 m²
  Utilisez un foyer fermé 13 000 W

Conseils et trucs d'expert

 
 
Vérifiez soigneusement le tirage de votre cheminée !

Le tirage a admettre doit être inférieur ou égal à 12 Pa (Pascal, unité de pression), soit 1,2 mn CE de dépression sur un déprimomètre, à mesurer après une heure de marche normale. Pour ce faire, à moins d'être un bricoleur chevronné et... Equipé, il faut appeler son ou un installateur qui sait régler les brûleurs de chaudière : Il dispose de cet appareil. Une fois la mesure faite sur le modérateur qu'il faut avoir installé au départ, il suffit de le régler entre 7 et 10 Pa (Pascal), qui est la valeur admise pour une hauteur de conduit d'un étage et demi. Les foyers sont en général testés à cette valeur. Si le conduit est plus haut, la dépression augmente, et les risques évoqués ci-dessus également. Il faut donc régler le volet en proportion.

 
 
  • EVITEZ de brûler des bois résineux ou de récupération, peints ou traités.
  • EVITEZ d'employer des bois verts. Ceux-ci encrassent vos conduits et déposent des imbrûlés qui peuvent créer des feux de cheminée. Ramonez fréquemment.
  • Ne brûlez JAMAIS de sciures dans votre appareil. L'effet serait comparable à de la poudre à canon !
  • Ne nettoyez jamais votre appareil (foyer ou capotage) avec de l'alcool, du gasoil, du fioul, des huiles diverses ou de l'essence. Jamais non plus avec des produits chimiques sans rincer abondamment, et toujours à froid (appareil éteint ET froid).
  • Ne posez JAMAIS un aérosol ou un produit en bombe sur ou à proximité de votre cheminée.
  • Utilisez pour le nettoyage et l'entretien de votre appareil des produits prévus à cet effet :

Les produits de nettoyage et d'entretien

Le nettoyeur-raviveur de couleur métal noir  
Le nettoyeur-raviveur de couleur métal argent  
En entretien régulier  
 
 
 
N'oubliez pas un accessoire indispensable pour votre sécurité !!!

Il s'agit du détecteur de monoxyde de carbone, analysant l'air en permanence, et vous avertissant de la présence de ce gaz inodore, incolore et mortel dû à une mauvaise combustion! Tous les ans des accidents ont lieu, en particulier quand il fait une température extérieure moyenne, qui réduit le tirage naturel des conduits de fumées ou des ventilations naturelles! (plus il fait froid, plus le tirage naturel et par conduits est facilité). Sa présence la plus judicieuse est en partie basse à hauteur de tête de bébés ou d'animaux, dans les pièces où se trouve le ou les appareils de chauffage, et dans les chambres à coucher ou le couloir qui y mène. Pas besoin de prise de courant, il fonctionne avec une pile de type: 6LR61.

 
 

MAISON BOIS MERLIN
VOICI NOTRE PREMIER SITE INTERNET SUR LA CONSTRUCTION DE MA MAISON EN BOIS
BONNE VISITE A TOUS !!!!!
JEAN-PAUL
Aujourd'hui sont déjà 84319 visiteurs (166607 hits) MERCI
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=