MAISON EN BOIS MERLIN
PAGE D'ACCUEIL
LE BOIS :les avantages
REUSSIR VOS PROJETS
15 FACONS DE CONSTRUIRE AU BANC D ESSAI
Isolation froid et bruit
COMMENT VENTILLER SA MAISON ?
LA COUPE DES MURS DE NOTRE MAISON
PLANS de Notre Maison
NOS LIENS
L ARCHITECTURE BIO-CLIMATIQUE
LES BONS TUYAUX
EXEMPLE PERMIS DE CONSTRUIRE
LE CHOIX DU TERRAIN
LE PUIT CANADIEN
PALMARES EUROPEEN CONSOMATION D ENERGIE
SOLAIRE PASSIF
NORMES ELECTRIQUES (CONSUEL)
LES BONS PLANS
LES FONDATION et SOUBASSEMENT
ELEVATION des MURS
LA CHARPENTE
LES MENUISERIES EXTERIEURES
LES VITRAGES
IMPLANTATION CONSELLER
LES ENDUITS EXTERIEURS
LES ISOLANTS THERMIQUES
LABEL MAISON PASSIVE
CHEMINEE
SYSTEME "D"
REGLEMENTATIONS AIDES ECT...
LE BOIS Un isolant exceptionnel
LA CONSTRUCTION BOIS
LA CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS
CONSTRUIRE SOI-MEME
LES FONDATIONS
LE TRIPLE VITRAGE
CHAUFFAGE
LEXIQUE
Les inserts et foyers fermés
LES TUILES
Gouttières et descentes
TOITURES
LES VOLETS
LIVRE D'OR
FORUM
NOUS CONTACTER
ICI MAISON EN BOIS MERLIN
LA CONSTRUCTION PAS à PAS
REMERCIEMENTS
LES ISOLANTS THERMIQUES

Les isolants thermiques

Le problème est qu'une maison chauffée perd sans arrêt une partie de sa chaleur car le sens de transmission de la chaleur est toujours le même : du chaud vers le froid.

Quand vous ouvrez une porte ce n'est pas le froid qui rentre dans la maison, c'est la chaleur qui sort .

 

Température réelle et température ressentie

Il faut faire la différence entre la température réelle d'une pièce, celle de ses parois (murs, sol, plafond) et la sensation de chaleur ou de froid qu'on a dans la pièce.

A une distance d'un mètre d'un mur, la température ressentie est la moyenne entre la température de l'air et celle de la surface du mur.
Exemple pour un mur non isolé: dans une pièce l'air est à 20°C, à l'extérieur il fait 6°C, la température de sa face intérieure est de 13 °C. La température ressentie par celui qui est assis à un mètre du mur est de 16,5 °C.

Exemple pour un mur isolé: Si on isole le mur et que sa surface interne passe à 18,5°C, la température ressentie sera 19,25°C.

 

Economies de chauffage apportées par l'isolation

Les spécialistes ont calculé que pour augmenter la température d'une pièce de 1°C, il faut consommer environ 7% de plus combustible.

Pour passer de 16,5°C à 19,25 °C, on va augmenter les dépenses de chauffage d'environ 20%.

 

Qu'est-ce qu'un isolant ?

Le meilleur isolant thermique est incontestablement l'air sec et immobile. Un isolant thermique est donc, sauf exceptions, un matériau composé d'une infinité de cellules emplies d'air ou de gaz statique. Ces poches sont emprisonnées soit dans un réseau de fibres serrées (laines minérales), soit dans des bulles de matière synthétique (polystyrène, polyuréthanne...). Les principaux isolants thermiques peuvent être classés en trois grandes familles :

Les matériaux conçus à partir de produits minéraux (laines minérales, verre cellulaire, vermiculite, perlite...)

Les isolants à base de matières végétales (liège, fibres de bois ou de cellulose...)

Les isolants de synthèse (polystyrène, polyuréthanne, PVC...)

 

Comment choisir un isolant ?

Pour choisir un isolant thermique, on tient compte de son coefficient de conductivité (lambda) et sa résistance thermique (R)

Pour comparer deux isolants et mesurer leur efficacité, trois paramètres doivent être déterminés.

 

Coefficient de conductivité

Tous les matériaux et donc ceux qui constituent une maison, ont un coefficient de conductivité qui est représenté par la lettre grecque lambda et qui est exprimé en W/m. °C.
Ce coefficient est le flux de chaleur obtenu par m² de matériau lorsqu'il existe un écart de température de 1° de part et d'autre 1m d'épaisseur de matériau. On constate dans le tableau que l'eau est 20 fois plus conductrice de chaleur que l'air d'où l'influence de l'humidité. Si un matériau est humide, il est plus conducteur que lorsqu'il est sec.

Quelques valeurs:

 

    Vermiculite (mica expansé):

    0.050

    Polystyrène expansé classe 1 (densité11):

    0.044

    Liège expansé pur:

    0.043

    Laine de verre:

    0.041

    Laine de roche:

    0.041

    Polystyrène expansé classe IV (densité 25):

    0.039

    Polystyrène expansé extrudé (densité 30):

    0.035

    Mousse de PVC classe IV (densité 42):

    0.034

    Polystyrène expansé extrudé (densité 38):

    0.029

    Mousse de polyuréthanne (densité 35):

    0.029

Plus le lambda est faible plus le matériau est isolant.

 

Résistance thermique.

La capacité d'un matériau à s'opposer au froid et au chaud est mesurée par sa résistance thermique.

Dans la pratique, le coefficient de conductivité ne suffit pas à indiquer la qualité isolante d'un matériau ou d'une paroi car, d'une part, une paroi mesure rarement un mètre d'épaisseur et, d'autre part, elle est rarement homogène (constituée d'un seul matériau). On tient compte de l'épaisseur du matériau ou des épaisseurs des différents matériaux d'une paroi et on parlera de résistance thermique ou de résistivité. La résistance thermique est représentée par la lettre R et elle est exprimée en m² °C/W

Plus le R est élevé plus le matériau est isolant.

Par exemple, la résistance thermique d'un mur de 20 cm d'épaisseur est, selon le matériau :

Béton plein:

R= 0.14 m² °C/W

Brique pleine:

R= 0.17 m² °C/W

Béton cellulaire:

R= 0.8 m² C/W

Granit :

R = 0.06 m² C/W

En comparant les résistances thermiques de différents matériaux, on constate les différences d'épaisseurs nécessaires pour avoir une isolation identique, ce qui montre qu'on a, souvent, des idées fausses.
Par exemple, pour avoir une résistance thermique R égale à 1 (ce qui correspond à l'isolation conseillée pour un mur dans la zone méditerranéenne avec un chauffage au fuel) il faut, soit :

    • 4 cm de laine de verre
    • 12 cm de sapin
    • 25 cm de béton cellulaire
    • 115 cm de brique pleine
    • 140 cm de béton
    • 350 cm de granit...

 

Résistance au feu:

Symbolisée par la lettre M. suivie d'un indice de 0 à 4, mesure la résistance des matériaux à la combustion et leur faculté d'inflammation. Les 5 classes déterminées sont les suivantes :

    • MO : incombustible
    • M1 : non inflammable
    • M2 : difficilement inflammable
    • M3 : moyennement inflammable
    • M4: facilement inflammable

Exemple de résistance au feu de la laine de roche

 

Les résistances thermiques de la plupart des produits sont contrôlées et attestées par l'ACERMI (Association de CERtification des Matériaux Isolants) organisme officiel de certification.

Le certificat A : certifie la résistance thermique réelle en fonction de l'épaisseur nominale du produit

Le certificat C : certifie la résistance thermique réelle en fonction de l'épaisseur nominale du produit et les caractéristiques d'aptitude à l'emploi "ISOLE"

Etiquette de certification présente sur la lupart des isolants vendus en france.

Passez votre souris sur les zones pour obtenir leur description

 

Détermination de l'épaisseur de l'isolation par rapport à votre zone climatique et votre type de chauffage.

 

1

Choisissez votre zone.

2

Le type de paroi à isoler.

3

Votre chauffage.

4

Vous obtenez l'épaisseur d'isolant à poser.

 

Paroi à isoler

Zone

Type de chauffage

Fuel / Charbon

Gaz naturel

GPL

Electricité

Toiture

H1

100 mm.

100 mm.

150 mm.

200 mm.

H2

100 mm.

100 mm.

120 mm.

150 mm.

H3

75 mm.

75 mm.

100 mm.

120 mm.

Murs

H1

60 mm.

60 mm.

75 mm.

100 mm.

H2

60 mm.

60 mm.

60 mm.

75 mm.

H3

45 mm.

45 mm.

60 mm.

60 mm.

Sol sur sous-sol ou vide sanitaire.

H1

45 mm.

45 mm.

60 mm.

70 mm.

H2

45 mm.

45 mm.

50 mm.

60 mm.

H3

40 mm.

40 mm.

45 mm.

50 mm.

 

Conseils:

Si vous mettez vos panneaux de laine de roche sans préparation préalable, vous créez des ponts thermiques.

Définition d'un pont thermique:

Un pont thermique est une zone localisée où la chaleur peut s'échapper facilement

Dans un bâtiment ancien, les ponts thermiques représentent couramment 20 % des déperditions totales. Cependant, avec l'augmentation des épaisseurs d'isolant, leur influence en pourcentage, n'a cessé de croître.

Les ponts thermiques apparaissent notamment sur les points suivants :

  • aux angles des murs de la maison, car la surface du mur extérieur qui rejette la chaleur est plus importante que la surface intérieure qui reçoit la chaleur. Ce phénomène est accentué par la présence d'un poteau en béton armé, nécessaire à cet emplacement dans les constructions en parpaings et briques creuses.
  • pour des raisons analogues aux angles entre les murs de refends et des murs extérieurs
  • les balcons, s'ils sont coulés dans le prolongement de la dalle de la maison (le béton de plancher transmet alors directement la chaleur au balcon qui agit alors comme un super radiateur ... mais à l'extérieur de la maison ! )
  • aux liaisons entre les dalles de planchers et les murs extérieurs, si une isolation périphérique n'a pas été prévue (cas d'une isolation intérieure) ou si l'isolation extérieure n'a pas été réalisée jusqu'aux fondations.
  • dans le cas des isolations par l'intérieur : les vides d'air (généralement d'un centimètre), les trous pratiqués pour les prises de courant, les mauvaises jointures entre panneaux isolants.

Ils apparaissent aussi dans les dormants des fenêtres (surtout pour les menuiseries en aluminium), dans les rebords de fenêtres, ...

Les ponts thermiques sont à l'origine d'une grande part de la perte d'énergie de chauffage, mais aussi, ils créent des zones froides localisées dans la maison. Ces zones sont source d'inconfort pour les occupants car le corps humain aura une impression de froid si les murs sont froids, et ce même si l'air de la pièce est bien chaud.

Il est nécessaire à ce stade d'inciser les panneaux de laine de roche du coté entrant dans le M48 et en bas, au contact avec le R48.

Cette action facilitera la pénétration du panneau au sein des montants.

 

Il restera quand même une partie à boucher pour supprimer ces ponts thermiques.

En vrac:

Ne comprimez pas vos panneaux, ils perdent leur pouvoir d'isolation. En effet, c'est l'air qui est emprisonné à l'intérieur qui réalise l'isolation.


Il est essentiel qu'un matériau isolant soit à l'abri de l'humidité pour conserver ses capacités d'isolation thermique.


MAISON BOIS MERLIN
VOICI NOTRE PREMIER SITE INTERNET SUR LA CONSTRUCTION DE MA MAISON EN BOIS
BONNE VISITE A TOUS !!!!!
JEAN-PAUL
Aujourd'hui sont déjà 84319 visiteurs (166651 hits) MERCI
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=