MAISON EN BOIS MERLIN
PAGE D'ACCUEIL
LE BOIS :les avantages
REUSSIR VOS PROJETS
15 FACONS DE CONSTRUIRE AU BANC D ESSAI
Isolation froid et bruit
COMMENT VENTILLER SA MAISON ?
LA COUPE DES MURS DE NOTRE MAISON
PLANS de Notre Maison
NOS LIENS
L ARCHITECTURE BIO-CLIMATIQUE
LES BONS TUYAUX
EXEMPLE PERMIS DE CONSTRUIRE
LE CHOIX DU TERRAIN
LE PUIT CANADIEN
PALMARES EUROPEEN CONSOMATION D ENERGIE
SOLAIRE PASSIF
NORMES ELECTRIQUES (CONSUEL)
LES BONS PLANS
LES FONDATION et SOUBASSEMENT
ELEVATION des MURS
LA CHARPENTE
LES MENUISERIES EXTERIEURES
LES VITRAGES
IMPLANTATION CONSELLER
LES ENDUITS EXTERIEURS
LES ISOLANTS THERMIQUES
LABEL MAISON PASSIVE
CHEMINEE
SYSTEME "D"
REGLEMENTATIONS AIDES ECT...
LE BOIS Un isolant exceptionnel
LA CONSTRUCTION BOIS
LA CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS
CONSTRUIRE SOI-MEME
LES FONDATIONS
LE TRIPLE VITRAGE
CHAUFFAGE
LEXIQUE
Les inserts et foyers fermés
LES TUILES
Gouttières et descentes
TOITURES
LES VOLETS
LIVRE D'OR
FORUM
NOUS CONTACTER
ICI MAISON EN BOIS MERLIN
LA CONSTRUCTION PAS à PAS
REMERCIEMENTS
L ARCHITECTURE BIO-CLIMATIQUE

L’ARCHITECTURE BIO-CLIMATIQUE (l implantation de notre maison à été étudiée afin de respecter l environement .....)

L'architecture climatique d'aujourd'hui est la redécouverte des principes de construction qui permettaient à nos ancêtres bâtisseurs de composer avec le climat.

Elle utilise l'énergie solaire disponible sous forme de lumière ou de chaleur, afin de consommer le moins d'énergie possible pour un confort équivalent et met en valeur le soleil comme une source de bien –être de premier plan.

Elle s'appuie sur l'emplacement, l'orientation, l'isolation et l'aménagement intérieur des espaces ; il s'agit pour les constructeurs d'allier, par ces biais, l'architecture aux potentialités du climat extérieur.

Les principes de l’architecture bio-climatique

1/ capter le rayonnement solaire

2/ stocker l’énergie ainsi captée

3/ distribuer cette chaleur dans l’habitat

4/ réguler la chaleur

5/ éviter les déperditions dues au vent
 

L'architecture bioclimatique s'appuie donc sur :

• un choix de matériaux adéquats
• une bonne étanchéité à l'air (isolation) et une bonne aération
• une orientation conjuguant un maximum d'apports solaires et une exposition aux vents minimum (ouvertures face sud, pas ou peu d'ouvertures face nord, etc.).
• une conception du bâtiment adaptée aux besoins saisonniers (chaleur en hiver, fraîcheur en été)

- Confort d’hiver, confort d’été

En hiver, il s'agit de capter la chaleur du soleil grâce aux vitrages, à des vérandas, et à des murs capteurs. Ceux-ci stockent la chaleur dans la maçonnerie lourde durant leur exposition en journée, et la restituent pendant la nuit. Elle est conservée grâce aux capacités de stockage des matériaux, à leur étanchéité et leurs vertus isolantes.
La conception intérieure des espaces joue également un rôle primordial pour une bonne isolation thermique. Ainsi, des " zones tampon " doivent être aménagées côté nord, afin de réduire l'impact du froid. Des pièces peu utilisées comme la salle de bains, le garage, la buanderie, les escaliers, les couloirs, etc. constituent des zones tampons idéales.

En été, pensez à vous protéger de la chaleur grâce à :

- choix des matériaux (cf. bonne isolation),

- créer de l’ombre par les ouvertures,

- limiter la chaleur venant du toit (cf. isolation de la toiture)

- jouer avec les couleurs toit (pour les façades, stores et volets, choisissez plutôt des couleurs claires)

- la ventilation à « l’ancienne », le puits provençal / canadien , la fraîcheur ou chaleur qui vient du sol

Ce dispositif ancien de ventilation permet de profiter de la chaleur et/ou fraîcheur qui vient du sol.

Le puits canadien consiste à faire passer, avant qu’il ne pénètre dans la maison, une partie de l’air neuf de renouvellement par des tuyaux enterrés dans le sol, à une profondeur de l’ordre de 1 à 2 mètres.

En hiver (puits canadien), le sol à cette profondeur est plus chaud que la température extérieure : l’air froid est donc préchauffé lors de son passage dans les tuyaux. Avec ce système, l’air aspiré par la VMC double flux ne sera pas prélevé directement de l’extérieur (via les bouches d’aération des fenêtres), d’où une économie de chauffage.

En été (puits provençal), le sol est à l’inverse plus froid que la température extérieure : ce "puits" astucieux va donc utiliser la fraîcheur relative du sol pour tempérer l’air entrant dans le logement.


MAISON BOIS MERLIN
VOICI NOTRE PREMIER SITE INTERNET SUR LA CONSTRUCTION DE MA MAISON EN BOIS
BONNE VISITE A TOUS !!!!!
JEAN-PAUL
Aujourd'hui sont déjà 84319 visiteurs (166664 hits) MERCI
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=