MAISON EN BOIS MERLIN
PAGE D'ACCUEIL
LE BOIS :les avantages
REUSSIR VOS PROJETS
15 FACONS DE CONSTRUIRE AU BANC D ESSAI
Isolation froid et bruit
COMMENT VENTILLER SA MAISON ?
LA COUPE DES MURS DE NOTRE MAISON
PLANS de Notre Maison
NOS LIENS
L ARCHITECTURE BIO-CLIMATIQUE
LES BONS TUYAUX
EXEMPLE PERMIS DE CONSTRUIRE
LE CHOIX DU TERRAIN
LE PUIT CANADIEN
PALMARES EUROPEEN CONSOMATION D ENERGIE
SOLAIRE PASSIF
NORMES ELECTRIQUES (CONSUEL)
LES BONS PLANS
LES FONDATION et SOUBASSEMENT
ELEVATION des MURS
LA CHARPENTE
LES MENUISERIES EXTERIEURES
LES VITRAGES
IMPLANTATION CONSELLER
LES ENDUITS EXTERIEURS
LES ISOLANTS THERMIQUES
LABEL MAISON PASSIVE
CHEMINEE
SYSTEME "D"
REGLEMENTATIONS AIDES ECT...
LE BOIS Un isolant exceptionnel
LA CONSTRUCTION BOIS
LA CONSTRUCTION A OSSATURE BOIS
CONSTRUIRE SOI-MEME
LES FONDATIONS
LE TRIPLE VITRAGE
CHAUFFAGE
LEXIQUE
Les inserts et foyers fermés
LES TUILES
Gouttières et descentes
TOITURES
LES VOLETS
LIVRE D'OR
FORUM
NOUS CONTACTER
ICI MAISON EN BOIS MERLIN
LA CONSTRUCTION PAS à PAS
REMERCIEMENTS
Isolation froid et bruit

Isolation froid et bruit

En isolant votre habitation, vous empêchez la chaleur de s'échapper vers l'extérieur, renforçant ainsi votre confort et évitant le gaspillage d'énergie. Les pertes calorifiques sont importantes lors d'une mauvaise isolation et proviennent aussi bien du toit que des sols, des ponts thermiques ou des menuiseries. Pour chaque déperdition de chaleur, il existe des solutions et des matériaux dont l'efficacité est évaluée par leur résistance thermique

 

Introduction

isolation

1 - Conduit gainé

L'installation d'un système de chauffage moderne passe presque toujours par le gainage du conduit de cheminée. Utilisez de préférence des conduits isolés évitant les déperditions de chaleur et les phénomènes de bistrage à l'extérieur du conduit.

2 - Hotte isolée

Si vous installez une cheminée avec un foyer fermé, optez pour un système avec récupérateur de chaleur et isolation intérieure des parois de la hotte.

3 - Bas de portes

Une grande partie de la chaleur d'une maison s'échappe par les huisseries et en particulier par le bas de la porte d'entrée. Posez à ce niveau une bavette isolante.

4 - Vitrage isolant

Le double vitrage est aujourd'hui incontournable. Optez pour un double vitrage à faible émissivité à l'argon (4x16x4). Il existe aussi des triples vitrages (4x12x4x12x4).

5 - Cloison isolée

La séparation des pièces doit se faire de préférence avec des cloisons isolantes avec plaques de plâtre sur armatures métalliques.

isolation

6 - Murs extérieurs isolés

Les murs extérieurs doivent bénéficier d'une isolation particulièrement soignée, par l'extérieur ou par l'intérieur, par panneaux en laine minérale ou végétale, avec parement en plaques de plâtre.

7 - Canalisations calorifugées

Les canalisations d'eau chaude sanitaire, comme celles de chauffage central, doivent être calorifugées dans les pièces non chauffées.

8 - Sols isolés

Les dalles ou/et chape de sol doivent bénéficier d'une isolation par panneaux noyés ou couche d'isolants noyés dans le béton, ainsi que d'une étanchéité par feuille de polyane.

9 - Porte de garage isolée

Préférez les portes de garage à isolation interne. À défaut, procédez à une isolation complémentaire de surface.

Isolation contre le bruit

Le bruit est l'une des premières pollutions mises en avant par les Français. L'isolation permet également de protéger votre logement des nuisances sonores. Il existe deux grands types de bruit :

  • les bruits environnementaux : trafic routier, ferroviaire ou aérien, conversations, musiques, etc. La performance de l'isolation pour ces bruits se mesure en Rw ;
  • les bruits d'impact : déplacements de meubles, bruits de pas, bruits d'équipements (ascenseurs, robinetterie, ventilation, chauffage, etc.). La performance de l'isolation pour ces bruits d'impact s'évalue en Lw.

Les bruits se mesurent en décibels (dB) :

  • de 20 à 40 dB : bruits légers (vent dans les feuilles) ;
  • de 40 à 60 dB : bruits gênants (conversation) ;
  • de 60 à 80 dB : bruits fatigants (rue très animée) ;
  • de 80 à 100 dB : bruits dangereux (passage du métro ou musique forte) ;
  • de 100 à 120 dB : seuil de la douleur (marteau-pilon ou discothèque).

Pour se protéger d'une nuisance sonore, l'idéal est d'isoler tous les éléments (plafond, mur et sol) en contact avec l'origine du bruit à cause de la réverbération des sons. Pour les isolants de plafond et de murs, terminez par la pose de plaques de plâtre.


Plafond

  • En pavillon, en combles aménagés : embrochez une ou deux couches de laine de verre, puis posez la membrane hygrorégulante.
  • En collectif, en traitement par le dessous des plafonds en brique ou en béton : embrochez un isolant de faible épaisseur en laine de verre sur une ossature métallique.

Mur

  • En pavillon, sur parpaing creux : posez un isolant semirigide en laine de verre, revêtu d'un pare-vapeur en kraft (côté chaud). Il se pose sur ossature métallique.
  • En collectif, sur brique creuse : posez un isolant de faible épaisseur semi-rigide en laine de verre derrière une ossature métallique.

Sol

  • Dalle béton ou plancher bois : l'ensemble isolant formera un surplancher sur pieds. Embrochez les panneaux de laine de verre sur les pieds solidaires du panneau de particules. Retournez l'ensemble et mettez-le en place. Finissez par le revêtement de sol.
 
 
Conseil

Connue sous les lettres "RT" associées à l'année où elle s'applique, la Réglementation Thermique vise à réduire la consommation d'énergie dans les bâtiments nouvellement construits, avec pour objectif de la diviser par 4 ou 5 en 2050 : un projet ambitieux qui passe par la généralisation de solutions d'isolation très performantes
LE BOIS C EST LE TOP !!!


MAISON BOIS MERLIN
VOICI NOTRE PREMIER SITE INTERNET SUR LA CONSTRUCTION DE MA MAISON EN BOIS
BONNE VISITE A TOUS !!!!!
JEAN-PAUL
Aujourd'hui sont déjà 84319 visiteurs (166634 hits) MERCI
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=